Partager :

L'histoire de Gerald : Une meilleure qualité de vie grâce aux télésoins à domicile

En 2012, j’ai reçu un diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), une maladie qui s’aggrave progressivement et qui rend la respiration difficile à cause d’une obstruction des voies respiratoires. Comme ma mère avait reçu le même diagnostic par le passé, j’avais malheureusement une bonne idée des complications associées à la MPOC et je savais à quel point il était important que j’adopte de saines habitudes de vie pour être capable de faire face à la maladie jour après jour.

Contrairement à ma mère, j’ai pu profiter d’un nouveau système de télésoins à domicile mis en place au Nouveau-Brunswick peu de temps après avoir eu mon diagnostic. Ce système permet aux patients de vérifier chaque jour leurs signes vitaux : pouls, saturation en oxygène, poids et pression sanguine. Pendant trois mois, je répondais par oui ou non à une série de questions par téléphone, et mes réponses étaient envoyées directement dans l’ordinateur d’une infirmière. S’il y avait des résultats incompatibles avec mon profil, mon équipe de soins en était immédiatement avisée, et elle pouvait intervenir en conséquence.

Avant d’avoir accès aux télésoins à domicile, je devais m’en tenir à une surveillance mensuelle qui ne donnait pas un portrait exact et complet de ma santé à mon équipe de soins. Par exemple, si, le jour de la surveillance, je me sentais particulièrement bien ou mal, les résultats pour tout le mois étaient faussés et donnaient l’impression que je me portais mieux ou plus mal qu’en réalité. Grâce à la surveillance quotidienne, mon équipe de soins peut suivre mon état de santé jour après jour et intervenir sur-le-champ si c’est nécessaire. De plus, le système me permet de fournir une analyse à long terme à mon médecin de famille pour le tenir au courant de l’évolution de mon état.

Avant d’utiliser les télésoins à domicile, je n’étais pas très friand des technologies et je doutais même de leurs avantages. Je n’avais pas de téléphone cellulaire, je n’utilisais pas le courriel et je ne croyais pas que les technologies pouvaient améliorer ma vie. Mais les télésoins à domicile m’ont fait prendre conscience de l’impact direct de mes habitudes de vie sur mon état de santé. Par exemple, si je mange un repas très salé un soir, je vais en constater les effets sur mes signes vitaux le lendemain matin.

Je m’estime chanceux d’avoir accès aux télésoins, car ils me donnent les moyens dont j’ai besoin pour gérer ma maladie de manière plus proactive et plus efficace. Je peux donc mener une vie normale et active.

 

 

Comment la technologie transforme les soins de santé

Entendre l'histoire d'autres Canadiens.